Quel est le principe de la permaculture ?

Ecrit par Raphael le 19 mars 2024 dans Actualités

Voilà déjà un moment, que vous vous interrogez sur quel est le principe de la permaculture ? En fait, la permaculture est bien plus qu’une simple méthode de jardinage, c’est un mode de vie durable qui repose sur des principes éthiques en harmonie avec la nature, les animaux et les humains. Dans cet article, nous allons vous partager la définition de la permaculture, ensuite reprendre les fondements et ses divers aspects théoriques et pratiques pour s’y mettre à son tour. 

quel_est_le_principe_de_la_permaculture (3)

Définition de la permaculture

La permaculture est un terme formé à partir des mots : “permanent” et “agriculture”. C’est un concept développé dans les années 1970 par Bill Mollison et David Holmgren en Australie. La permaculture est un principe de cultivation, qui a pour objectif de collaborer avec la nature, plutôt contre elle. En effet, elle vise à créer des environnements naturels durables et résilients en imitant les modèles et les processus observés dans la nature. C’est pourquoi, ce principe englobe, la nature environnante, les paysages, les animaux, ainsi que les humains. 

quel_est_le_principe_de_la_permaculture (2)

La vision et l’éthique de la permaculture

Le principe de la permaculture repose sur trois éthiques fondamentales : prendre soin de la Terre, prendre soin des gens et partager équitablement les ressources. Ces principes guident les praticiens de la permaculture dans leurs actions, favorisant un équilibre entre l’homme et l’environnement.

Les principes de la permaculture

La permaculture est basée sur une série de principes qui peuvent être appliqués à différentes échelles, des balcons ou jardins chez les particuliers aux communes petites ou très grandes. Parmi ces principes, on trouve l’observation quotidienne de la nature autour de soi, la reproduction des schémas naturels, la diversification des techniques observées, l’utilisation optimale des ressources locales. Puis, la conception des systèmes, pour qu’ils s’auto-entretiennent avec le temps.

Différence entre permaculture et agroécologie

Bien que souvent confondues, la permaculture et l’agroécologie présentent des différences distinctes. La distinction entre l’agroécologie et la permaculture réside dans leurs approches, leurs objectifs et leurs champs d’application. 

Ainsi, pour mieux comprendre, voici quatres différences clés entre les deux :

1.Portée et objectif

L’agroécologie se concentre principalement sur la durabilité des pratiques agricoles, en mettant l’accent sur la réduction des impacts environnementaux et l’amélioration de la sécurité alimentaire. Alors, que le principe de la permaculture adopte une approche holistique, qui dépasse l’agriculture pour englober la conception de systèmes humains durables dans leur ensemble, y compris l’habitat, l’énergie et l’eau.

2. Approche méthodologique

L’agroécologie est souvent basée sur des pratiques agricoles traditionnelles et scientifiques, en mettant l’accent sur la biodiversité, l’agroforesterie et la rotation des cultures. Alors que la permaculture intègre des principes éthiques et des méthodes de conception systémique, encourageant l’observation de la nature et l’imitation de ses schémas pour créer des écosystèmes durables.

3. Éthique et philosophie

L’agroécologie met l’accent sur la justice sociale, l’équité et l’autonomie des agriculteurs, tout en cherchant à renforcer les liens entre l’agriculture et la société. Alors que le permaculteur est guidé par trois éthiques interconnectées : prendre soin de la Terre, prendre soin des citoyens dans sa globalité et partager équitablement les ressources, dans le but de créer des systèmes résilients et harmonieux entre tous.

4. Champ d’application

La permaculture est souvent appliquée à diverses échelles, de la conception de jardins individuels (permaculture familiale) à la planification de quartiers durables et de communautés autonomes. Alors que l’agroécologie est souvent mise en œuvre à l’échelle agricole, qu’il s’agisse de petites exploitations familiales ou de grandes exploitations commerciales

Comprendre les différentes strates d’un écosystème

Un concept clé dans le principe de la permaculture est la compréhension des différentes strates d’un écosystème. En effet dans la forêt par exemple, nous distinguons 4 strates (étages) verticales de végétation : 

  • la strate muscinale : composée de mousses et de divers champignons 
  • la strate herbacée : formée de fleurs, de fougères, d’herbes hautes 
  • la strate arbustive : constituée d’arbrisseaux et d’arbustes 
  • la strate arborescente : agencée d’arbres adultes 

En imitant la structure des écosystèmes naturels composée de ces quatre strates, le permaculteur peut maximiser l’utilisation de l’espace et favoriser la biodiversité.

Le zonage en permaculture (Permaculture Design)

Le principe de la permaculture est d’utiliser une technique qui s’appelle le zonage. D’ailleurs, plus communément appelé le design en permaculture, est une technique de planification, utilisée en permaculture pour organiser les éléments d’un système en fonction de leur fréquence d’utilisation et de leurs besoins. Cela permet une gestion efficace des ressources en plaçant les éléments les plus utilisés près du domicile ou du centre d’activité, tandis que les éléments moins utilisés sont placés à l’extérieur.

quel_est_le_principe_de_la_permaculture (1)

Les différentes pratiques de la permaculture

La permaculture englobe une multitude de pratiques, telles que la culture sur buttes surélevées, la polyculture, la rotation des cultures, la conservation de l’eau, la régénération des sols, la gestion des déchets et la permaculture urbaine. Chacune de ces pratiques contribue à créer des systèmes durables et résilients adaptés à différents contextes environnementaux et culturels. Mais aussi, aux expériences passées et aux habitudes crées du permaculteur.

Conclusion : quel est le principe de la permaculture : les clés à retenir 

Pour conclure, le principe de la permaculture offre une approche holistique et éthique pour concevoir des systèmes humains en harmonie avec la nature. En adoptant ses principes et en mettant en œuvre ses pratiques, nous pouvons contribuer à créer un monde plus durable et résilient pour les générations futures. La permaculture offre non seulement des solutions pratiques pour cultiver notre nourriture de manière durable, mais elle nous invite également à repenser notre relation avec la Terre et à vivre dans la nature en harmonie avec elle. Enfin, pour aller plus loin, nous vous suggérons de lire le livre du Youtubeur Permaculteur, Damien DEKARZ : La permaculture mois par mois, qui vous aide étape par étapes à mettre en pratique, les principes de la permaculture, au cours de l’année. 

Découvrez également dans notre catégorie outils de permaculture, des outils éco-conçus pour votre jardin ou potager en permaculture

▷Découvrir également : 

Raphael
Raphael

Pour aller plus loin

Comment faire des sillons dans son potager ?

Dans l'art de cultiver un potager, savoir comment faire des sillons dans son potager est une compétence fondamentale. Que vous soyez un jardinier novice ou expérimenté, créer...

Comment s’habiller pour une randonnée en été ?

Les randonnées estivales offrent l'occasion parfaite de profiter de la nature sous un soleil éclatant. Cependant, comment s'habiller pour une randonnée en été?  Il est essentiel de choisir la bonne tenue...