Comment choisir son sac de couchage en duvet naturel ?

Ecrit par Salomé le 30 novembre 2022 dans Actualités

Le sac de couchage : équipement primordial pour une nuit de qualité

Rien de tel qu’une bonne nuit de sommeil, afin de profiter de chaque instant de cette nouvelle journée de randonnée. Le sac de couchage en duvet est donc un équipement primordial pour vous garantir une expédition réussie.

C’est pour cela que nous dédions un article complet au choix du meilleur sac de couchage, pour vous. Parce qu’il n’en existe pas un qui sera parfait pour tous, celui qui est parfait pour vous existe forcément.

Pour le trouver entre la multitude de produits sur le marché, il faudrait déjà pouvoir comprendre leurs différences et le jargon technique associé. Ensuite, il est nécessaire de définir les critères les plus importants pour vous, vos attentes, votre vision du sac de couchage de vos rêve.

Nous allons dans cet article vous donner toutes les cartes, et nos conseils, pour bien choisir LE sac de couchage en duvet naturel qui vous accompagnera dans toutes vos expéditions de camping.

sac de couchage duvet

Pourquoi privilégier le duvet naturel ? 

On ne va pas vagabonder par quatre chemins… un sac de couchage en duvet naturel, principalement en duvet d’oie, est souvent plus cher qu’un sac de couchage synthétique. Alors, qu’est-ce qui justifie un tel prix ?

Les oies migrent et atteignent des altitudes extrêmes (10 000m) où les températures avoisinent généralement les -50°. Le duvet d’oie donc une protection naturelle et très adaptée au froid.

feather-6184325_640

Chez Vivre dans la nature, nous avons immédiatement adopté le garnissage en duvet pour la chaleur qu’il procure et le confort de ses plumes gonflantes. Il possède un pouvoir isolant 2 fois supérieur au meilleur isolant synthétique ! Le duvet ressemble à un flocon de neige en 3 dimensions qui emprisonne des milliers de poches d’air. Cela garanti une isolation thermique ultra efficace.

 

En plus, le duvet naturel est ultra compressible et léger, ce qui permet d’économiser de la place et du poids dans le sac de randonnée. Cette matière naturelle nous a conquis car elle bénéficie du meilleur rapport isolation/poids par rapport à un sac de couchage en matière synthétique.

Certaines marques référencées sur notre site privilégient de plus une production eco-responsable et un service de réparation ce qui rend ce matériel durable, naturel et eco conçu, soit les valeurs Vivre dans la nature !

Le duvet naturel est toutefois moins recommandé pour une nuit à la belle étoile en milieu humide. Les plumes sont sensibles à l’eau néanmoins la plupart des produits haut de gamme sont fabriqué à partir d’un tissu hydrophobe.

 

Comprendre le jargon technique… cuin, 80/20, EN 13537, RDS : késako ?

Lorsque l’on commence à faire des recherches pour trouver LE modele de sac de couchage parfait, on se heurte facilement à des notions barbares. Et si vous n’êtes pas familier avec ces termes, il est facile de s’y perdre… Voici donc point par point les notions essentielles à comprendre pour faire le choix le plus éclairé.

Fill Power / Cuin

Le duvet naturel a des propriétés techniques non négligeables lorsque vous partez en bivouac, notamment pour des conditions extrêmes. En effet, les plumes d’oie ou de canard ont un fort pouvoir gonflant (mentionné comme « Fill Power”) qui permet de créer une chaleur importante (certains duvets permettent une température de confort de -30°C !).

Le Fill Power (FP) est calculé en cuin (Cubic Inch), il défini la capacité du duvet à être compressé et son pouvoir gonflant. Plus le cuin est élevé, plus le duvet est capable d’emmagasiner de l’air et donc de tenir chaud.

Attention, il existe toutefois deux normes : la norme US (américaine et la norme EU (européenne). La norme US est moins exigeante que la norme EU, ainsi 700 cuin US correspond environ à 600 cuin EU.

A retenir : plus le cuin est élevé, plus le duvet tiendra chaud.

80/20

Le garnissage d’un sac de couchage en duvet est en réalité constitué de duvet et de plumes. Les plumes permettent d’uniformiser le duvet dans les compartiments et donc de le tenir en place, le “fixer”.

Ainsi, la proportion de duvet / plumes est exprimée en 80/20 pour 80% de duvet et 20% de plumes.

Plus le pourcentage de duvet est élevé, plus le sac de couchage sera chaud et isolant (95/5 correspond à l’une des meilleure proportion sur le marché). Car plus il y a de duvet, plus il y a d’air, plus votre chaleur corporelle restera à l’intérieur et moins le froid extérieur pénétrera. Aussi simple que cela !

A retenir : 95/5 = 95 % de duvet / 5% de plumes

EN 13537 

Cette norme européenne, entrée en vigueur en 2005, permet d’évaluer les performances thermiques des sacs de couchage.

Les tests effectués en chambre froide permettent de déterminer 3 données : une température de confort, une température limite de confort, et une température extreme.

Il faut garder à l’esprit que la sensation de froid dépend de la sensibilité de chacun, ces données sont donc indicatives. Si vous êtes de nature frileuse, prévoyez toujours une marge de confort !

La température confort : C’est la température la plus importante à laquelle il faut se fier pour le choix de votre sac de couchage. C’est la température à laquelle vous n’aurez pas froid en dormant de manière normale, en position relâchée.

La température limite de confort : C’est la température à laquelle vous commencez à avoir froid. Votre sommeil risque de ne pas être optimal, toutefois votre vie ne sera pas en danger.

La température extrême : C’est la limite à laquelle les risques d’hypothermie sont très importants. Il ne faut pas se fier à cette température pour choisir votre compagnon de bivouac. Veillez à bien vous renseigner sur les conditions météorologiques en amont afin de choisir le sac de couchage adapté.

A retenir : se fier à la temperature de confort

RDS (Responsible Down Standard)

Cette norme mondiale est délivrée par un organisme indépendant. Elle s’assure des conditions de prélèvement du duvet et de la qualite de celui-ci. Voici quelques points importants garantis par la norme RDS :

  • Le duvet et les plumes ne proviennent pas d’animaux vivants
  • Interdiction de gaver les animaux
  • Respect du bien-être animal des oiseaux de l’éclosion à l’abattage
  • Les animaux évoluent dans des espaces suffisamment grands, confortables et hygiéniques pour garantir leur bien-être
  • Les animaux prélevés sont destinés à la consommation

 

 

L’importance des compartiments et leurs positions

Tous les sacs de couchage sur le marché sont formés de compartiments, qui emprisonnent le duvet. Ainsi, plus il y a de compartiments, moins les plumes bougent, et donc plus leur pouvoir isolant est important. Toutefois, un nombre important de compartiments inclue forcément beaucoup de coutures, ce qui augmente les points d’entrée du froid. De même, la fermeture éclair représente également un point d’entrée du froid. Certains modèles sont d’ailleurs équipés d’une plus petite fermeture éclair pour garantir une meilleure isolation.

De ce fait, différentes structures de conception des sacs de couchage existent afin de limiter la perte de chaleur.

Il appartient à chaque marque de définir s’il est plus intéressant d’optimiser le type de conception du sac de couchage, ou d’augmenter la qualité ou quantité de duvet.

Voici des exemples des types de structures les plus communes sur le marché :

  • Cousue de part en part : cette structure comporte une couture
    unique liant la doublure extérieure, le duvet et la d Sans titre oublure intérieure. Cette structure n’est pas optimale car le volume de remplissage est limité et il y a une forte perte de chaleur au niveau des coutures. Elle est souvent retrouvée sur les sacs de couchages d’été où les moins chers du marché.

 

  • En H : elle est souvent utilisée pour les sacs de couchage en duvet, puisqu’elle permet un remplissage important des compartiments. La méthode de construction permet d’avoir une paroi latérale isolante du froid extérieur.

 

  • Superposée : cette structure comporte des compartiments alignés en biais, formant un angles isolant. Cette méthode permet une excellente rétention de chaleur.

 

 

Comment choisir LE sac de couchage en duvet selon vos besoins ?

Que vous partiez en conditions extrêmes avec des températures négatives ou que vous cherchiez un sac de couchage pour des randonnées estivales, il est important de choisir le duvet adapté aux conditions météorologiques et de prendre en considération le poids ou encore vos préférences de confort.

Il serait dommage de trimbaler un sac de couchage hyper chaud lors d’une randonnée estivale. Toutefois, il est intéressant de considérer porter un poids supplémentaire si c’est pour le confort d’une nuit au chaud en haute montagne.

Mais alors, comment choisir ?!

Priorité sur la chaleur

Comme évoqué plus haut, la température de confort est un critère fiable pour trouver le matériel adapté à votre expédition. Vous constaterez que les fabricants utilisent souvent les termes « sac de couchage 2, 3 ou 4 saisons ».

Si vous avez une idée vague de l’utilisation du sac de couchage, cet indicateur vous permettra de déterminer la période de l’année durant laquelle vous pourrez l’utiliser. Cela dépendra évidemment de la région du globe où vous vous trouvez, ce critère se base sur une région tempérée.

Un sac de couchage 2 saisons sera léger, et conviendra à partir de la moitié du printemps jusque’à la mi-automne. Un duvet 3 saisons peut être utilisé jusqu’au début de l’hiver tandis qu’un sac 4 saisons convient aux grands froids et expéditions aux pôles.

 

Priorité sur le poids, le volume

La question du poids est un élément déterminant.

Si le sac de couchage est destiné à des voyages en voiture, pour se rendre dans un camping par exemple, ou si vous prévoyez une ascension de plusieurs jours, la nécessité d’un sac de couchage compact et léger n’est pas la même.

Les sacs les plus léger sur le marchés pèsent autour de 700 grammes. Toutefois, ces derniers ne sont pas adaptés aux températures extrêmes. Encore une fois, il est nécessaire de cerner vos besoins avant d’effectuer un achat. Si vous avez prévu de passer la nuit en haute montagne, il est plus intéressant de porter un sac de couchage de 1,2 kg afin de passer une bonne nuit au chaud.

 

Priorité sur la forme

Vous vous en douterez… là aussi le choix est large ! Il en existe de plusieurs formes et chacune offre ses avantages et ses inconvénient. A vous donc de définir la forme la plus adaptée à votre aventure.

  • La forme rectangle : il s’agit de la forme la plus courante et la plus classique des sacs de couchage. Celle-ci est adaptée au camping, sortie loisir et utilisation occasionnelle. En effet, elle n’est pas optimisée contre le froid et présente un volume inutile au niveau des pieds. Si vous prévoyez une grande randonnée, privilégiez un autre modèle !

 

  • La forme sarcophage : elle tient sont nom du fait qu’elle soit refermée aux niveaux des pieds, telle une momie. Elle épouse parfaitement la forme de votre corps ce qui permet de diminuer les zones de froid et le volume inutile dans les angles. C’est la forme la plus répandue dans les sacs de couchages 3 saisons et grands froids. Ils  sont également dotés d’une capuche, ce qui permet d’être isolé du froid des pieds à la tête. Cette forme est très appréciée pour son excellent rapport chaleur / volume.

 

  • La forme « quilt » : cette forme est destinée à économiser du poids et du volume, dans un expédition où les températures restent douces. En effet, le sac de couchage ne monte pas plus haut que la poitrine et nécessite donc de garder une veste pour rester aux chaud. Il est uniquement rembourré sur la partie supérieure car la partie inférieure est écrasée contre un matelas.

 

 

Nos conseils ? Notre Avis ?

Vivre dans la nature s’est orienté vers la marque Valandré, qui répond notamment à nos exigences techniques. Mais pas seulement ! Cette marque Française a une approche eco responsable dans la production et le choix des matières. En plus, elle met à votre disposition un service complet au sein de leur usine de Belcaire incluant lavages, réparations et regarnissages ce qui augmente la durée de vie de votre sac de couchage.

Notre préférence pour…

sac de couchage duvet

…faire du camping sur la Côte d’Azur ou une nuit en gîte dans les Vosges :

le Grasshoper, ultra léger, 2 à 3 saisons

 

sac de couchage duvet

…un bivouac automnale dans les Pyrénées :

le La Fayette, chaud et léger, 3 saisons

 

sac de couchage duvet

…une excursion sports extrêmes au Mont Cervin :

le Shocking Blue Neon, hyper chaud et compressible, 4 saisons

 

En conclusion…

Le choix d’un sac de couchage en duvet n’est pas évident. Il découle souvent d’un besoin de confort, de légèreté et de chaleur. Mais il faut faire des compromis, on ne peut pas tout avoir !

Aussi, un bon sac de couchage coûte un certain prix. Il s’agit toutefois d’un équipement durable, à condition d’en prendre soin. Il est donc nécessaire de bien réfléchir à votre achat afin qu’il corresponde parfaitement à vos besoin.

chemin-montagne-randonner

Mais du coup, quel est VOTRE critère de choix principal ?

En résumé, voici les questions à se poser :

  • Pour quelle utilisation ?
  • Quelles températures visées ?
  • Quel poids et quelle taille puis-je allouer à mon sac de couchage ?

 

Et maintenant, vous avez toutes les cartes en mains pour déchiffrer les descriptions farfelues,

et trouver votre futur compagnon de sorties out door !

Comment choisir son sac de couchage en duvet naturel ?

Salomé
Salomé

Pour aller plus loin

Doudoune en duvet d’oie : comment choisir ?

Vous cherchez une doudoune en duvet d'oie pour cet hiver, mais vous ne savez pas comment la choisir ? Comment définir la qualité d'un duvet d'oie ? Quelle doudoune est adaptée pour une...

Pourquoi choisir la raquette à neige EVVO ?

Avec la raquette à neige Evvo, continuez toutes vos activités outdoor même en hiver. Tout-terrain et hyper confortables, partez à l’aventure quelque soit l’endroit et amusez-vous ! Envie d'un trail en montagne...