Comment choisir sa veste de randonnée ?

Ecrit par Salomé le 05 février 2024 dans Actualités

Découvrez comment choisir la veste de randonnée parfaite pour vous grâce à notre guide complet. Que vous soyez un amateur de balades tranquilles ou un aventurier intrépide, cet article offre des conseils pratiques pour sélectionner la veste adaptée à vos besoins. Explorez les principes du layering, les différents types de vestes, et les critères essentiels à prendre en compte pour une expérience en plein air confortable et sécurisée.

veste-randonnée-comment-choisir

 

Le principe des 3 couches pour s’habiller avant une randonnée

Aussi appelé “layering“, il s’agit d’une méthode de superposition de couches de vêtements. Chaque couche a son importance et ses spécificités, vous permettant ainsi de vous adapter aux changements de températures et aux intempéries lors d’une randonnée. 

Voici comment se divise le principe des 3 couches :

  • 1ère couche respirante : vêtement près du corps qui évacue la transpiration.
  • 2ème couche isolante : vêtement par-dessus la première couche pour se protéger du froid lorsque nécessaire.
  • 3ème couche protectrice : une veste pour se protéger des éléments extérieurs comme la pluie, la neige et le vent.

Ainsi, la veste de randonnée correspondra à la seconde ou troisième couche, dépendamment des conditions météorologiques lors de votre escapade. La veste que vous choisirez devra donc vous protéger du vent, de la pluie, de la neige et du froid ainsi que des éléments naturels (ronces, broussailles, frottements…).

 

Les différents types de vestes :

La veste de randonnée softshell

Les vestes de randonnée Softshell, ce qui signifie “coquille douce“, permettent un apport thermique semblable à une polaire. Cependant, une veste softshell est également coupevent et déperlante. Cela signifie qu’elle sera adaptée en cas de pluie fine ou de courte averse. Elle est idéale quand le temps est variable, ou en fin de journée quand l’air se rafraîchit.

La veste softshell a l’avantage d’être plus légère qu’une hardshell, ce qui la rend davantage compactable. Privilégiez ainsi une veste softshell lors de randonnées de printemps ou d’été.

 

La veste de randonnée hardshell

La veste de randonnée hardshell (“coquille dure“), quant à elle, est imperméable. Elle sert de troisième couche dans le système multicouche. Elle vous protégera même lors de fortes intempéries (vent, pluie, neige…). Toutefois, le niveau d’imperméabilité dépend de sa composition. Le composant d’une veste peut être pourvu d’une enduction ou d’une membrane, lesquelles influent sur la respirabilité et la protection contre la pluie.

  • L’enduction peut être assimilée à une sorte de revêtement appliqué à l’intérieur du tissu, agissant comme une barrière contre l’infiltration d’eau depuis l’extérieur.
  • La membrane se présente sous la forme d’un film plastique très fin, généralement en polyuréthane, conférant une imperméabilité au composant tout en maintenant sa respirabilité

La membrane présente l’avantage d’être plus souple, plus légère, plus durable et souvent plus respirante que l’enduction.

 

Les critères pour choisir une veste de randonnée :

L’imperméabilité

Veillez à ne pas confondre déperlance et imperméabilité. En effet, vous risquez de rapidement le regretter en dégainant votre veste de randonnée déperlante sous une pluie torrentielle !

La déperlance signifie que l’eau glisse sur le tissu, en petites perles. Une veste déperlante vous garde au sec en cas de petites pluies pendant 30 minutes maximum. Notez également que la déperlance d’un tissu s’estompe avec le temps et les lavages, il doit donc être traité régulièrement.

Un tissu imperméable, quant à lui, empêche la pénétration de l’eau. Les vêtements techniques imperméables, prévus pour la randonnée, sont fabriqués à partir d’une matière microporeuse. Cette matière bloque l’infiltration d’eau mais permet tout de même de respirer, d’évacuer la transpiration

L’imperméabilité d’un vêtement se mesure en Schmerber (ou mm), une unité définie par la norme EN 20811 (ISO 811). Elle indique la capacité du tissu à résister à la pression de l’eau. Plus le chiffre en mm est élevé, plus le tissu est imperméable. Pour des petites randonnées, 2 000 mm peuvent suffire, mais pour plusieurs jours, il est conseillé d’avoir au moins 10 000 mm. Une veste étanche à 20 000 mm convient parfaitement, tandis que des valeurs jusqu’à 30 000 mm sont réservées à des utilisations extrêmesCes critères s’appliquent également aux surpantalons de pluie et aux tentes.

 

La respirabilité

Il est primordial de porter des vêtements respirants lors d’un effort physique, pour votre confort. Sans cela, vous risquez d’être rapidement trempés de sueur, l’humidité engendre une sensation de froid et votre aventure en pleine nature sera gâchée. 

La respirabilité de votre veste de randonnée est ainsi un critère très important dans votre choix. Elle peut être évaluée de deux manières. Le MVTR (taux de transfert de vapeur d’eau) mesure la quantité d’eau (en grammes) évaporée d’un mètre carré de tissu en 24 heures, affichée en g/m²/24h. Un chiffre plus élevé, comme 10 000 g/m²/24h, indique une meilleure respirabilité. En revanche, le RET (résistance, évaporation, transmission) évalue la capacité d’un textile à évacuer l’humidité du corps, exprimée en Pa x m²/W. Un RET inférieur à 12 signale un tissu très respirant, tandis qu’un RET au-delà de 20 indique une faible respirabilité.

Un  sous vêtement technique respirant vous permet donc de gérer l’évacuation de votre transpiration. Toutefois, cela se fait dès la première couche grâce à un baselayer technique et respirant. 

Certaines vestes sont dotées en complément de ventilations mécaniques, c’est-à-dire des fermetures éclairs sous les bras. Cela permet de laisser passer l’air sans enlever la veste ni ouvrir la fermeture centrale.

Notez que toutes les vestes imperméables équipées d’une membrane ne présentent pas la même respirabilité. Un investissement dans une gamme supérieure, avec un MVTR d’au moins 10000, assure un meilleur équilibre entre imperméabilité et respirabilité.

 

La protection au froid et au vent

Le niveau d’isolation thermique dépend principalement de la deuxième couche (tshirt manche longue, polaire, doudoune fine…). La veste de randonnée doit principalement servir de rempart contre la pluie. Toutefois un vêtement qui protège de la pluie protège indirectement contre le froid.

Nous vous suggérons d’éviter les vestes dotées d’une doublure intégrée, telles que les vestes de ski, car elles tendent à être trop chaudes pour la randonnée. De plus, elles sont moins légères et occupent plus d’espace dans le sac à dos.

 

La praticité

  • Poches : Toutes les poches de la veste doivent être munies de fermetures. Les poches extérieures doivent également être conçues pour empêcher l’infiltration d’eau, que ce soit grâce à des zips étanches ou des rabats. Leur emplacement doit être stratégique, évitant tout inconfort lié à la fermeture de la ceinture du sac à dos ou à l’utilisation d’un baudrier d’alpinisme, par exemple.
  • Capuche : Une capuche efficace pour une protection optimale contre la pluie et le vent doit être imperméable et réglable via des cordons élastiques. La présence d’une visière évite les ruissellements sur le visage, renforçant ainsi la protection contre le vent, sans entraver les mouvements.
  • Systèmes de serrage : Pour ajuster la veste et améliorer sa protection, des systèmes de serrage au niveau des hanches et des poignets sont essentiels. Ces ajustements peuvent se faire par des systèmes élastiques ou des velcros.

 

La durabilité

Pour une utilisation intensive dans des conditions exigeantes, des renforts sont intégrés à votre veste afin de prévenir une usure prématurée. Le matériau au niveau des épaules peut être renforcé par une épaisseur supplémentaire ou une doublure, renforçant ainsi l’imperméabilité et résistant aux frottements causés par les bretelles du sac à dos.

Pensez à privilégier des marques qui proposent un service de réparation de leurs vêtements, comme la marque Lagoped par exemple. Experts de leur domaine, ils savent qu’une déchirure est vite arrivée lors de randonnées en montagne. Ainsi, réparer le vêtement est une solution économique et écologique, qui permet d’utiliser votre veste de randonnée pendant des années !

 

Choisir la veste de randonnée adapter à vos besoins : les questions à se poser

 

Quelle météo vais-je rencontrer ?

  • Randonnée par temps sec et chaud : Il est recommandé d’avoir une veste même si elle reste la plupart du temps au fond du sac pour des raisons de sécurité. En cas d’arrêt ou de changement inattendu de conditions météorologiques en montagne, elle peut fournir un confort supplémentaire ou une protection. Optez pour une veste déperlante, légère et compressible, idéale pour cette utilisation, accessible en prix et toujours utile.
  • Randonnée avec possibles averses de pluie, neige ou vent : Une veste déperlante de type softshell peut suffire pour des balades courtes sous une pluie légère. Pour des randonnées plus longues ou des conditions météorologiques changeantes, optez plutôt pour une veste imperméable et coupe-vent avec une membrane GORE-TEX. Ces vestes offrent une protection supérieure tout en restant légères et compactes.
  • Randonnée sous une pluie battante ou forte chute de neige : Si vous prévoyez de randonner même par conditions difficiles, une protection renforcée contre l’eau et le vent est essentielle. Choisissez une veste imperméable avec une membrane GORE-TEX associée à un traitement déperlant (hardshell). Assurez-vous que les coutures et les zips sont étanches pour le plus haut niveau de protection contre la pluie, le vent et la neige.

 

Quel type de randonnée allez-vous entreprendre ?

  • Treks en itinérance : Optez pour une veste compressible et légère, idéalement avec des doublures soudées pour répondre aux besoins spécifiques des treks en itinérance.
  • Montagne et terrains accidentés : Priorisez la liberté de mouvement avec une veste à doublure soudée (2.5 ou 3 couches). Les tissus stretch sont un atout, surtout si la veste imperméable est portée avec un t-shirt et une polaire.
  • Usage polyvalent (rando, ville, voyage) : Pour une polyvalence optimale, privilégiez le confort et la praticité. Optez pour une veste imperméable avec doublure flottante, dotée de nombreuses poches (poches pour mains zippées, poches poitrines, poches internes). Un rabat sur le zip principal ajoute une touche de style.
  • Trail et running : Pour ces activités, la légèreté est essentielle. Choisissez un coupe-vent ultra léger pour les efforts courts et une veste plus imperméable mais légère pour les efforts prolongés et les courses en montagne.

 

Quelle intensité d’effort est impliquée ?

  • Niveau d’effort élevé : À mesure que l’intensité de l’effort augmente, le risque de transpiration augmente, rendant la randonnée moins confortable. Il est important de noter que plus une veste est imperméable, moins elle est respirante.
  • Ventilation pendant l’effort : Pour une meilleure ventilation pendant les efforts intenses, optez pour des vêtements respirants sous votre veste. De plus, pensez à laisser ouverts les serrages au niveau des manches et du bas de la veste.
  • Efforts prolongés : Pour des efforts de longue durée, considérez une veste de randonnée équipée de zips de ventilation ou de poches en filet. Cela aidera à éviter les sensations de chaleur excessive.

 

Quelle est la durée estimée de votre randonnée ?

Cette question permettra de vous orienter vers une veste plus ou moins technique, plus ou moins imperméable, chaude ou coupe-vent.

  • Randonnée à la journée : Le choix de votre veste dépendra du terrain d’aventure et de la météo du jour si votre randonnée ne dure que quelques heures.
  • Randonnée sur plusieurs jours : Optez pour une veste softshell ou hardshell (selon la météo). Ces vestes sont compactables et résistantes, vous offrant une solution polyvalente pour vous accompagner partout.

 

Notre sélection de vestes de randonnée durables et éco-responsables

 

veste-imperméable homme-randonnée-ecoresponsable

TETRAS, Lagoped :

La veste de randonnée Tétras est légère, compactable et imperméable, idéale pour les passionnés d’activités en plein air. Polyvalente et respirante, elle convient parfaitement aux sportifs et randonnées par temps doux. Prête à affronter tous les défis, cette veste vous offre confort et protection en toute simplicité.

Découvrir : Veste TETRAS Femme – Bleu & Veste TETRAS Homme – Vert

 

veste de randonnée homme

EVE, Lagoped :

La veste de montagne écoresponsable Eve de Lagoped est également légère et compactable, mais plus chaude que le modèle Tétras. Elle offre une protection optimale contre les conditions hivernales les plus rigoureuses.

Découvrir : Veste EVE Homme & Veste EVE Femme – Graphite

 

veste longue randonnée écoresponsable_grand_tetras_
GRAND TETRAS, Lagoped : 

Spécialement conçue pour les journées pluvieuses, cette veste garantit de vous maintenir au sec jusqu’aux cuisses, assurant un confort optimal même sous des averses importantes. Elle offre une protection intégrale grâce à sa longueur, son imperméabilité et sa capacité coupevent.

Découvrir : Veste GRAND TETRAS Femme – graphite & Veste GRAND TETRAS Homme – Vert

Salomé
Salomé

Pour aller plus loin

Comment faire des sillons dans son potager ?

Dans l'art de cultiver un potager, savoir comment faire des sillons dans son potager est une compétence fondamentale. Que vous soyez un jardinier novice ou expérimenté, créer...

Comment s’habiller pour une randonnée en été ?

Les randonnées estivales offrent l'occasion parfaite de profiter de la nature sous un soleil éclatant. Cependant, comment s'habiller pour une randonnée en été?  Il est essentiel de choisir la bonne tenue...